Y Ddraig Goch ddyry gychwyn

IMG_20121203_162308

Après moultes mésaventures avec mon numéro d’assurance britannique, j’ai fini par obtenir les sous qu’on me devait. Du coup, j’ai enfin pu me faire plaisir et me faire une aprèm shopping à Cardiff, et c’était bien cool. J’ai vu entre autres le marché de Noël, c’est pas mal mais rien d’extraordinaire, surtout que contrairement à Toulouse ou même Carca où tout est regroupé en une sorte de petit village, là les cahuttes s’étalaient côte à côte le long de grandes avenues, rendant le truc vachement moins convivial. Mais j’ai quand même bu une bière allemande et trouvé un petit truc sympa pour ma grand mère, mais chutt, des fois qu’elle passe par là.

Le plus feune, c’était la galerie marchande. En fait, c’est des grands adeptes de la galerie marchande, ici, j’ai l’impression. Y’en a partout, même dans mon petit village (elle est assez petite, mais quand même, y’a un primeur, un magasin de bonbons absolument magique, dont j’ai déjà parlé mais duquel j’ai toujours pas de photo, sorry, un book store fort intéressant, toussa toussa). Mais revenons à Cardiff.

Déjà, c’est ultra-balèze. J’y suis arrivée autour de midi, et j’en suis ressortie vers 17h, sans avoir tout vu. Mais parmi ce que j’ai vu, OMG, il y avait des trucs de GUEDIN. Déjà, y’avait moultes magasins genre farces&attrapes en mieux, avec des mégatonnes de gadgets complètement inutiles indispensables, genre une table de Shufflepuck miniature (et pas chère du tout!), des nerf, des haricots sauteurs, du slime, des poissons japonais à faire éclore soi-même, des insectes mangeables, des robots… Au final, j’ai acheté le truc le plus inutile de la terre. Un hamster volant. Je sais pas ce que je vais en faire, mais il me le fallait. *giggle*

Un peu plus loin, je tombe sur un magasin estampillé disney, avec – big up à ma bestaah Grande Claire – des barbies de toutes les princesses Disney, des tonnes de peluches, et des répliques de tous les personnages de Toy Story, y compris Woody avec un serpent dans sa botte et Buzz qui parle en espagnol. Sisi. Et juste en face de ce magasin, un FUCKING LEGO STORE. J’y suis retournée trois fois dans la journée. Y’avait des grandes bonbonnières tout au fond, et comme pour un sweetshop, tu pouvais remplir des grands verres en plastique avec des pièces de toutes les formes et toutes les couleurs et payer au poids. Y’avait aussi des tables pour faire mumuse et puis un coin avec plein de morceaux de personnages pour faire ses persos personnalisés soi-même. Et y z’avaient le LEGO MINECRAFT!! GETBJCFAIFZRJHG!!! Mais c’était cher. alors je l’ai pas acheté. Mais quand même.

IMG_20121203_162348

Enfin bref. C’était une bien bonne journée.

Je finirai mon récit sur une aventure un peu plus tardive, c’est-à-dire datée de Vendredi soir. Alors que je revenais de Swansea, je m’arrête donc à Cardiff Central pour mon changement. Mon train était à 22h30. Je me rends sur mon quai, et je commence à attendre. Et là, j’ai assisté à la scène la plus chaotique de toute ma vie. Mon train était annoncé avec 10 minutes de retard. Bon, pas grave. Et puis il s’est mis à apparaître et disparaître du panneau d’affichage complètement aléatoirement, et deux trains différents – qui n’étaient pas le mien – se sont arrêtés l’un derrière l’autre à mon quai, eux aussi en retard, et congestionnant la voie. Et tout autour de moi, y’avait que des gens qui rentraient de soirée. Ouais, les soirées finissent tôt, ici. Et ces gens étaient dans un état… Mon dieu. A côté, les sorties de boîte en France, c’est le club Diogène. Y’avait des nanas de tous âges à moitié poil et complètement déchirées, des jeunes dans le même état, des vieux dans le même état. A un moment, y’a même un gamin de quoi, quinze ou seize ans, qui s’est carrément assis sur le bord du quai, les jambes dans le vide. Et quand il s’est fait rappeler à l’ordre par un chauffeur de train inquiet (et irrité, mais en même temps on comprend qu’il ait pas forcément envie d’ajouter de la purée d’ado au retard déjà considérable de son train), pour toute réponse, il s’est allongé par terre en rigolant. Le train a fini par fermer ses portes, pour faire un mètre, puis s’arrêter à nouveau et se rouvrir dans un clignotement chelou. Au final, mon train a eu à peu près 1h30 de retard, c’était trop suuuper. Et ‘pis c’est pas comme si il faisait froid ici, surtout en pleine nuit, olol.

Publicités

Brume

Image

Je sais, c’est un peu traître de commencer mon article comme ça alors que je ne vais pas vraiment parler de ce bouquin. Bon, il m’a marqué, parce que c’est le premier Stephen King que j’ai lu, je devais avoir dans les 12 ans.

J’adore la brume. En fait, la plupart des gens aiment ça. Le soleil se reflète dedans de manière unique, on a l’impression d’être dans les nuages ou je ne sais quoi d’autre, bref, ça fait rêver. Et moi, à chaque fois que je vois de la brume, je repense à ce livre. Je repense aux tentacules qui happent les gens, et ça me fait sourire.Seulement hier soir, j’ai réalisé qu’il y aurait pu y avoir des monstres mutants cachés dans ces nuages à raz de Terre. Parce qu’en fait, ce que je prenais pour une gentille brume inoffensive était en fait de la pollution. Et là j’ai réalisé un peu brutalement que le monde était vraiment en train de sombrer.

Pourtant, je ne crois pas à toutes ces histoires de fin du monde.. Mais force est de constater que les choses ne vont pas de mieux en mieux. Entre les retombées de pollution, d’ozone, le pluies acides, les catastrophes naturelles qui se multiplient.. J’ai rigolé la première fois que quelqu’un m’a dit « la Terre se venge », mais je ne suis plus si sûre de l’humour de la chose.

Canal commerce

Aujourd’hui, un court article pour partager mon fou-rire de ce matin, alors que je me baladais tranquillement à Orgrimmar. Je vois que ma fenêtre de discussion s’agite, et là, j’assiste à une sublime joute sur le canal commerce x’)

[Kiilerr] : bonjour 2 frere 76 cherche guilde no noob mp le lvl et
le nombre de membre
[Ghostwidow] : En même temps, c’est bien, ils sont pleins d’espolr
[Eloarona] : Il ne prend même pas la peine de faire une annonce correcte…
[Eloarona] : Woot, whisp de sa part : ba les pala ses les meilleur mé bn
[Eloarona] : Tiens j’ai une annonce de guilde pour toi Kilerr
[Eloarona] : Bonjour. La guilde Bled recrute des membres. Pas d’instances prévues, ni de pvp, Nous dispensons des cours de langue française tous les soirs. Venez nombreux. Kikoolol et kévins adeptes du sms bienvenus. Merci
[Kiilerr] : oki
[Kïmberley] : +1 Eloarona
[Kïmberley] : Ca leur fera pas de mal
[Ghostwidow] : cool, tt à fait le genre de guilde qu’il me faut!
[Killeurrs] : mdr
[Killeurrs] : tu te crois cho
[Gotama] : Chocolat?
[Kïmberley] : chocapic?
[Sien] : Chocapépites
[Eloarona] : XD z’êtes nuls… J’adore…
[Kiilerr] : bonjour 2 frere 76 cherche guilde no noob mp le lvl et
le nombre de membre
[Eloarona] : Bon bah il a pas compris… XD
[Ghostwidow] : non, j’ai essayé de lui expliquer en quoi sa demande était un tant soi peu cavalière et mal appropriée, il m’a répondu: ba tkt pas jte !@#$ toi
[Eloarona] : Bah moi un peu la même chose…
[Kiilerr] : bonjour 2 frere 76 cherche guilde no noob mp le lvl et
le nombre de membre
[Eloarona] : Je parie que son frère est DK XD
[Kiilerr] : mdr vou fete rire les gens
[Valérianne] : ehhhh les 3 frère!!!
[Ghostwidow] : tant mieux, c’est un jeu
[Kiilerr] : tkt mon frère arrive toi vien
[Kiilerr] : bonjour 2 frere 76 cherche guilde no noob mp le lvl et
le nombre de membre
[Killeurrs] : mdr yes mon dk et connu XD
[Kïmberley] : et connu ca s’écrit « est connu »
[Kiilerr] : oki chut ^^
[Killeurrs] : et fdp tu c comment sa s’ecrit
[Killeurrs] : demande a ta mère
[Kiilerr] : ^^
[Lïane] : hum quelle éducation
[Valérianne] : chouette le retour de écoliers vive l’école demain
[Keisüke] : +1
[Maneï] FDP frais de port?
[Killeurrs] : moi et mon éducation on te sodo
[Frezon] : bon les gamins taisez vous
[Eloarona] : Mon dieu ça mérite un signalement pour kévinisme aigu ça…
[Frezon] : demain on vous voit plus vous êtes en cours (remarque moi aussi >.<)
[Valérianne] : et moi non ahhh le joies de la vie active
[Kiilerr] : nan g 15 an j vé plu
[Opïaace] : U_u
[Kiilerr] : et mon frère 10 lui nonplu ni va plu
[Elfebeau] : mdr
[Valérianne] : rien que ça lol
[Kiilerr] : gitane
[Kiilerr] : bonjour 2 frere 76 cherche guilde no noob mp le lvl et
le nombre de membre
[Guerrierareiz] : je crois par contre que ce n’est plus la peine chercher de guilde…
[Elfebeau] : x’P
[Frezon] : non il faut mieuxx chercher à rename
[Elfebeau] : *delete
[Kiilerr] : bonjour 2 frere 76 cherche guilde no noob mp le lvl et
le nombre de membre
[Valérianne] : Je cherche des joueurs de tout level. Ma guilde chef des hordes de won glyphe sac tabard à la demande
[Kiilerr] : oki mici chut stp =)
[Hacthor] : y a 2 joueurs sympa a recruter Val
[Opïaace] : :)
[Frezon] : à mon avis il n’est pas près de trouver une guilde
[Kiilerr] : bonjour 2 frere 76 cherche guilde no noob mp le lvl et
le nombre de membre

Bon ça vous fera peut-être ni chaud ni froid mais moi je me suis bien marrée.

Et en bonus, une capture d’écran (un peu sombre, sorry) de mon perso qui venait de se faire « gangrimprégner ». Sur le coup, j’ai flippé, et après coup, j’ai même pas compris comment j’ai fait x’D

Kogan.

Jeudi après-midi, attendant comme à mon habitude l’heure de mon cours, assise sur le banc faisant face au bâtiment, un homme à l’allure inquiétante s’approche. Un black dont on ne voit dépasser de sa double capuche qu’une petite partie du visages, et qui porte par-dessus tout àa une veste de chantier jaune fluo.

Il s’assied à côté de moi et me demande une clope. Intriguée, et ne voyant pas de raison majeure de refuser, n’étant pas de nature craintive, j’accepte, lui tend une blonde. Il commence à me parler de la vie, de musique – il a une culture musicale assez intéressante par ailleurs – , de cinéma. Sous cette apparence peu engageante et crado, se cache tout de même un cerveau, semble-t-il.

Il dépiaute ma clope, sort des feuilles de sa poche, ainsi qu’un petit bout de pâte à rigoler de sa chaussette, et se roule une cigarette magique. Qu’il me tend au bout de quelques minutes, et en roule une autre pour lui.

Oooookay.

Il m’offre un café, et on passe les deux heures qui suivent ensemble, dans une bulle un peu étrange, je vous l’accorde. Ouais, je dois être la seule personne à ne pas partir en courant face à ce genre situation. Enfin bref. Toujours est-il que c’était intéressant, étrange mais intéressant. Décalé aussi, parce que mon esprit, encore imprégné de Victor Hugo, fonctionnait visiblement pas au même rythme que le sien. On a donc fini par écrir une sorte de chanson à deux voix, que voici. En marron c’est moi, en violet c’est lui.

Je viens d’Afrique

Et je donne la réplique

Je suis marron de couleur

Ce n’est même pas un détail

Car nous sommes tous les mêmes

Même si on ne fait pas la même taille

Petite parisienne

Maintenant dans le sud

aux corneilles, je baille

Même si parfois la vie est rude

Et assise sur ce banc

Voilà ce gars couleur café

Qui vient, me parle de ce qu’il fait.

Je suis au bord de l’atlantique

Un océan paisible

Une plage bordée de cocotiers

Des vagues mélodieuses

Les soirs

De lumière éclairées

Je ne connais rien de son pays

Aux couleurs si exotiques

Je ne connais rien de la vie

Alors chaque jour je m’applique

A ouvrir mon esprit

Face à l’astre qui luit

Et j’espère découvrir ce monde

Sa mélodie, beauté qui gronde

Quitter ma terre natale

Je n’ai croisé d’amour normal

Je lutte contre la haine fatale

M’armer des sentiments du respect

De gentillesses, d’amitiés, d’amour

C’est mon arsenal

Malgré toutes ces différences

Il y a aussi les ressemblances

deux êtres qui se croisent et se comprennent

Partagent des joies, partagent de peines

Unis

Par une mélodie

La nostalgie

La mélancolie

Des histoires déçus

Des savoirs reçus

Des sourires

Après déceptions et douleurs

Des douceurs

Des joies au cœur

Je vois tes beaux yeux clairs

Qui s’éclairent

Au bonheur

Cet article fait aussi office d’intro à ma nouvelle section: projets. Go, read, and leave comments please. <3

Les stats ça tchue!

Ouais nan, z’inquiétez pas, j’vais pas parler de mathématiques.  Mais tout comme Kao, j’m’ai amusée à aller voir ce que les gens tapent dans leur moteur de recherche pour tomber sur moi, et ça commence à être drôle.

24/02:

« lesbiennes célèbres nue »

25/02

« zoophilie »

26/02

« zoophilie poulpe »

27/02

« zoophilie »