Y Ddraig Goch ddyry gychwyn

IMG_20121203_162308

Après moultes mésaventures avec mon numéro d’assurance britannique, j’ai fini par obtenir les sous qu’on me devait. Du coup, j’ai enfin pu me faire plaisir et me faire une aprèm shopping à Cardiff, et c’était bien cool. J’ai vu entre autres le marché de Noël, c’est pas mal mais rien d’extraordinaire, surtout que contrairement à Toulouse ou même Carca où tout est regroupé en une sorte de petit village, là les cahuttes s’étalaient côte à côte le long de grandes avenues, rendant le truc vachement moins convivial. Mais j’ai quand même bu une bière allemande et trouvé un petit truc sympa pour ma grand mère, mais chutt, des fois qu’elle passe par là.

Le plus feune, c’était la galerie marchande. En fait, c’est des grands adeptes de la galerie marchande, ici, j’ai l’impression. Y’en a partout, même dans mon petit village (elle est assez petite, mais quand même, y’a un primeur, un magasin de bonbons absolument magique, dont j’ai déjà parlé mais duquel j’ai toujours pas de photo, sorry, un book store fort intéressant, toussa toussa). Mais revenons à Cardiff.

Déjà, c’est ultra-balèze. J’y suis arrivée autour de midi, et j’en suis ressortie vers 17h, sans avoir tout vu. Mais parmi ce que j’ai vu, OMG, il y avait des trucs de GUEDIN. Déjà, y’avait moultes magasins genre farces&attrapes en mieux, avec des mégatonnes de gadgets complètement inutiles indispensables, genre une table de Shufflepuck miniature (et pas chère du tout!), des nerf, des haricots sauteurs, du slime, des poissons japonais à faire éclore soi-même, des insectes mangeables, des robots… Au final, j’ai acheté le truc le plus inutile de la terre. Un hamster volant. Je sais pas ce que je vais en faire, mais il me le fallait. *giggle*

Un peu plus loin, je tombe sur un magasin estampillé disney, avec – big up à ma bestaah Grande Claire – des barbies de toutes les princesses Disney, des tonnes de peluches, et des répliques de tous les personnages de Toy Story, y compris Woody avec un serpent dans sa botte et Buzz qui parle en espagnol. Sisi. Et juste en face de ce magasin, un FUCKING LEGO STORE. J’y suis retournée trois fois dans la journée. Y’avait des grandes bonbonnières tout au fond, et comme pour un sweetshop, tu pouvais remplir des grands verres en plastique avec des pièces de toutes les formes et toutes les couleurs et payer au poids. Y’avait aussi des tables pour faire mumuse et puis un coin avec plein de morceaux de personnages pour faire ses persos personnalisés soi-même. Et y z’avaient le LEGO MINECRAFT!! GETBJCFAIFZRJHG!!! Mais c’était cher. alors je l’ai pas acheté. Mais quand même.

IMG_20121203_162348

Enfin bref. C’était une bien bonne journée.

Je finirai mon récit sur une aventure un peu plus tardive, c’est-à-dire datée de Vendredi soir. Alors que je revenais de Swansea, je m’arrête donc à Cardiff Central pour mon changement. Mon train était à 22h30. Je me rends sur mon quai, et je commence à attendre. Et là, j’ai assisté à la scène la plus chaotique de toute ma vie. Mon train était annoncé avec 10 minutes de retard. Bon, pas grave. Et puis il s’est mis à apparaître et disparaître du panneau d’affichage complètement aléatoirement, et deux trains différents – qui n’étaient pas le mien – se sont arrêtés l’un derrière l’autre à mon quai, eux aussi en retard, et congestionnant la voie. Et tout autour de moi, y’avait que des gens qui rentraient de soirée. Ouais, les soirées finissent tôt, ici. Et ces gens étaient dans un état… Mon dieu. A côté, les sorties de boîte en France, c’est le club Diogène. Y’avait des nanas de tous âges à moitié poil et complètement déchirées, des jeunes dans le même état, des vieux dans le même état. A un moment, y’a même un gamin de quoi, quinze ou seize ans, qui s’est carrément assis sur le bord du quai, les jambes dans le vide. Et quand il s’est fait rappeler à l’ordre par un chauffeur de train inquiet (et irrité, mais en même temps on comprend qu’il ait pas forcément envie d’ajouter de la purée d’ado au retard déjà considérable de son train), pour toute réponse, il s’est allongé par terre en rigolant. Le train a fini par fermer ses portes, pour faire un mètre, puis s’arrêter à nouveau et se rouvrir dans un clignotement chelou. Au final, mon train a eu à peu près 1h30 de retard, c’était trop suuuper. Et ‘pis c’est pas comme si il faisait froid ici, surtout en pleine nuit, olol.

Publicités

Une Réponse

  1. Ha Ha ! Y’a une boutique Légo qui a ouvert dans une nouvelle galerie près de chez moi, j’ai kiffé aussi ! Et ça m’a donné envie de sortir ma boite de légo et faire joujou comme un gamin ! (je vais perdre toute crédibilité si je mets l’adresse de mon blog en signature… ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :