La soirée des 5 ans de Nolife – Partie 1/2 [NO SPOIL]

Je voulais commencer à écrire dès mon retour de cette soirée de foumalad’ mais j’ai pas eu le courage. Trop de fatigue, trop d’émotions… Je m’en remets peu à peu mais c’est vraiment difficile, tant c’était dense et riche en rencontres, joie, awesomeness.

Je ne sais plus à quel moment j’ai appris que Nolife décidait de faire une soirée spéciale en public pour ses 5 ans, mais ce qui est sûr, c’est qu’il m’a fallu très peu de temps pour me décider. Pas d’argent? Ranafoutre, je boufferai des pâtes, mais je me dois d’y aller. Je me laisse 24h pour réfléchir (ou plutôt pour me donner bonne conscience, parce que je savais bien que j’allais craquer), et je fonce acheter ma place, en carré or s’il vous plait. Dans la foulée, je prends mes billets de train pour Paris, je contacte ma sœur pour l’hébergement (et OH! MIRACLE! Il se trouve qu’elle habite à deux stations de métro de la salle où se déroule la soirée), et j’essaye de retourner à mes révisions, sans grande conviction. Je suis aussi fébrile que pour mon concert de Mylène.

Un pique-nique est organisé par les gens du forum, je décide de participer, histoire de rencontrer un peu des gens.

Vendredi, réveil à 5h pour aller prendre le train, je vérifie quinze fois que j’ai tout (littéralement quinze fois), et je go. Bizarrement, le train passe assez vite, je joue plusieurs heures d’affilée à Tetris (et réussis même à faire décoller la ptite fusée). Bref.

Ouais, j’ai mis 3 plombes à sortir mon appareil photo, c’est un peu la lose.

Aprèm achat de Comics avant de rejoindre mon beau frère et mon neveu trop KAWAIIIII pour une petite balade dans un parc. Ouais, il m’aura fallu 7h de train pour aller dans un espace vert et voir la lumière du jour. lol.

Passons les détails, j’ai pas envie d’étiqueter cet article « 3615 malife » ^^

Enfin le jour J. J’essaye de garder mon calme mais d’après ma sœur, mes ondes de stress rayonnent tellement qu’elle se demande si je vais pas tomber dans les vapes. J’me sens pire qu’avant un oral.

C’est parti pour le parc Montsouris, où j’arrive avec un peu d’avance et rencontre enfin IRL quelques gens du forum avec qui j’avais pu discuter un peu. Mention spéciale à Freeboite et son magnifique « ah mais c’est une fille? J’ai cru que c’était un gars! » (tu l’as piquée à mon père c’te réplique?). Sans rancune :D

Il fait (presque) beau, je me retrouve devant une caméra et je dois rejouer la scène 3 fois passque je parle pas assez fort, on mange des trucs super bons, y’a même des fraises, du café, du gâteau, des filles! (bon ok, pas beaucoup), du streetpass à tout va, un cosplay de Pacman, enfin bref, même si tout le monde est assez timide, l’ambiance s’installe peu à peu.

Vers 15h, on se fait virer du parc par la sécurité parce que « à plus de 30, ‘faut demander l’autorisation à la mairie ». Oui, même pour simple pique-nique. Bon, c’est vrai qu’un était quand même une bonne soixantaine. On migre donc avec beaucoup d’avance au palais des congrès, dans l’allégresse et sous le regard halluciné des gens dans le tram/métro.

Arrivé là-bas, on prépare nos cadeaux pour le staff, on zieute à l’intérieur et on aperçoit quelques gens, dont A-M, Marcus et Seb, entre autres. Une fois de plus, le temps passe très vite. Pas une seconde d’ennui, des discussions cool avec des gens cool, des éclats de rire; aprèm parfaite.

Une fois rentrés, des stands de t shirts et de DVD (y’avait pas de DVD Flander’s T_T), et puis tout le staff disséminé un peu partout, DS en main pour la plupart (j’ai récupéré plein de Mii !! ), souriants, accueillants. J’erre, commande une bière (le mec derrière le bar m’a aussi pris pour un mec, c’était vraiment la journée didonc), vais de groupe de gens en groupe de gens, échange quelques mots avec Laurent et Clémence (de la Flander’s) tout en essayant de repérer Fred (qui en fait n’était pas làààààà beuahahahaaaaaa T_T ), obtiens un bisou de Davy en échange de son cadeau, je fais peur à Thierry en me jetant sur lui dès son arrivée pour lui donner le sien, et finis par trouver Seb pour lui remettre le reste des cadeaux pour les absents. Même que j’étais super intimidée et que j’ai vraiment dû passer pour une débile, avec ma gueule de merlan frit. ‘Faut dire que Seb a vraiment fait de l’effet à toutes les filles de la soirées, on est unanimes là-dessus, je crois (© Zélyie).(*)

Je rejoins enfin ma place, et me retrouve, ô surprise, à côté du seul gars que j’avais déjà rencontré IRL. Sur 800 personnes, appelez-ça comme vous voulez mais mois j’dis que c’est le destin. Compte à rebours en base 16 sur l’écran, la tension monte et enfin, la soirée démarre, avec José aux commandes pour le top départ. S’en suivent les 3 heures les plus mythiques de toute ma vie. Mais ça, c’est pour plus tard, sinon spoil.

(*) Ok zélyie, le voilà ton copyright. ;)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :