tatou

ou pas. C’était juste pour faire un jeu de mots pourri.

Je reprends, donc.

t.A.T.u.

Pourquoi cet article maintenant, là? (c’est ce que vous vous demanderez une fois que vous l’aurez lu. Enfin, « vous »… Kao puisqu’y a qu’elle qui me lit ><‘ )

Et bien il est plus de 2h, je suis censée me lever dans pas très longtemps, j’ai faim, j’ai sommeil, et ça a sur moi le même effet que l’alcool: ça exacerbe me sentiments – ok avec de l’alcool dans le sang je penserais même pas au verbe « exacerber » – et donc ça me rend  mélancolique, et donc j’ai envie de raconter ma vie et mes souvenirs, en l’occurrence heureux.

Tout a donc commencé avec t.A.T.u. Quand j’y pense, ça a été le début de pas mal de choses dans ma vie. D’abord, je me rappelle du choc quand j’ai vu pour la première fois le clip de « All the Things She Said ». J’en ai probablement déjà parlé d’ailleurs. A cette époque (mon dieu, je vieillis, c’était déjà y’a 7 ans…) j’étais absolument sûre de mon hétérosexualité. En fait, je m’étais surtout jamais posé la question. Un homo, je savais même pas que ça existait. Alors forcément, au départ, mon cerveau a pas compris dessuite que non, Yulia n’était pas un mec en jupe, et que c’était bien deux filles qui s’embrassaient. Quand j’ai compris, j’ai eu la typique réaction de « dégoût ». Et puis je me suis faite larguer par mon copain qui m’a avoué qu’en fait, il était gay. Et là, j’ai pensé qu’en fait, je m’en doutais. Et je me suis mise à réfléchir, parce que je ne lui en voulais pas, que je l’adore, et que puisqu’il était gay, c’est que ça devait pas être quelque chose de « mal » puisqu’il est quelqu’un de bien. J’ai fait des recherches, et je me suis remise en question. J’ai réécouté « All the things she said », puis sa version russe, puis le reste de l’album et ainsi de suite, et suis devenue fan du groupe. Plus pour ce qu’il faisait bouger en moi qu’autre chose, je pense, avec du recul. (Ce qui n’empêche que j’adore toujours). J’ai commencé à lire des fanfics, à en écrire, et ai fini par me retrouver sur un forum. Ouais j’ai fait un long détour mais en fait c’est là que je voulais en venir.

Grâce à ce forum, j’ai rencontré 2 des personnes qui occupent aujourd’hui une place très importante dans ma vie. Tout d’abord, Dan, de son vrai nom Pedro. Un beau matin (ou un beau soir, mais ça sonne moins bien), je reçois un mp en anglais d’un gars qui vaut rencontrer des gens. Avec mon grand coeur, j’ai accepté. ‘Faut pas croire, mais j’aime bien les gens. J’aime me plonger dans de nouveaux univers, me dépayser. Et là, dépaysement est le bon mot. Je ne sais pas comment ça s’est déroulé exactement, mais ce vénézuelien est devenu peu à peu comme mon frère.

Peu de temps après, Yulia créait le buzz avec son mariage (était-ce avec Parviz? Peu importe, elle a le même goût de chiottes en matière de mecs qu’en matière de chirurgie esthétique). En cherchant des infos sur ledit mariage, je tombai sur un blog fort intrigant, où l’on annonçait non pas le mariage de ma brunette préférée, mais de son amie rouquine, et avec une femme. Intriguée, je mis le lien sur le fofo. Et je vais arrêter d’utiliser les temps du passé parce que c’est ridicule et que j’ai la flemme de faire la concordance des temps. Donc, je mets le lien sur le forum, et là, en quelques heures, on crie au fake, à l’intox, au bullshit. La pauvre demoiselle se retrouve insultée par des fans acharnés qui vont jusqu’à menacer de faire fermer son blog pour diffamation (non mais lol quoi). Totalement paniquée, j’enlève le lien, calme le jeu, et m’excuse auprès de la demoiselle. Et je parcours le reste de son blog (ça elle est pas prête de l’oublier). On discute, on se rencontre, et je passe les détails histoire de pas heurter les bonnes moeurs. On se connaît irl depuis quoi… 4 ans? Novembre 2007 si je dis pas de conneries. Enfin voilà. Inutile de dire que c’est quelqu’un que j’apprécie énormément.

Après ça, osez me dire qu’il n’y a pas de destin. Je ne crois pas spécialement à l’irrationnel, mais là ça fait beaucoup. Quelle était la probabilité que je rencontre sur un forum francophone un type du Vénézuela qui deviendrait si proche de moi? La même chose pour Kao…

Ces trois pauvres lignes seront la conclusion du monolithe qui le précède. Je ne vous promets pas de mises à jour plus rapprochées, parce qu’à chaque fois que je fais ça, je reviens pas pendant un mois. (mais vous aurez toujours les insolites du lundi, qui eux sont préprogrammés pour le mois à venir :)

 

Publicités

8 Réponses

  1. à trop regarder par dessus son épaule, on en arrive vite à ne plus faire attention au chemin qu’on emprunte… attention à toi

  2. Je ne vois pas bien la pertinence de ton propos, mais enfin, si tu le dis.

  3. en ce moment, j’ai l’impression que de plus en plus souvent, tu penses au passé au lieu de te pencher sur ton avenir

  4. ça, c’est pas faux. Mais là c’était en positif. Pas de regrets, au contraire; l’envie de continuer à avancer avec ces gens. Le passé, c’est ce qui me construit. A l’époque, je ne pensais pas non plus à l’avenir. Pourtant j’avance, alors je ne vois pas ou est le problème :)

  5. c’etait en mars 2008 d’abord, et j’ai souri niaisement tout le long de l’article, merci :)

  6. moi je me suis basée sur la date de sortie de mon article sur l’expedition parca ( a ne pas confondre avec le parcaweek ).

  7. […] t.A.T.u a été une grosse part de mon adolescence, amorçant entre autres mon coming out et me permettant de rencontrer quelques personnes qui ont depuis acquis une place importante dans ma vie. Mais je redonde, j’en ai déjà parlé là. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :